En route vers le Nord !
Après Ayutthaya, nous avons pris la direction du nord via Sukhothai, qui ne nous a pas donné envie de nous y arréter ( comme beaucoup de villes de Thaïlande d’ailleurs ! ) Nous avons poursuivi notre chemin jusqu’à Phrae dans l’espoir d’y trouver une jolie « bourgade » comme nous l’indiquait « Lonely planet » notre guide pour ce voyage.
Malheureusement, nous n’avons pas du tout la même vision du mot « bourgade » que celui-ci, nous attendant à voir un village aux vieilles maisons de bois.
Notre déception fut grande de constater que le béton y était Roi et la pollution sa Reine…
Nous y dormirons une nuit et nous reprendrons la route en direction de Paï.
En attendant notre bus à la gare routière de Chiang Maï, nous avons bu un jus en compagnie d’un petit écureuil peu farouche…
Ca a vraiment des griffes très acérées ces p’tites bêtes, un peu comme un chaton et il n’a pas hésité une seconde à nous grimper dessus !
C’est bien la première fois que l’on voyait un écureuil avoir une attitude si amicale !
Merci la Vie !
Après de nombreuses heures de bus et 762 virages dans la montagne, ( t’aurais adoré cette route Mamounette ! 😉 ) nous sommes enfin arrivés à Paï où on a loué un petit bungalow, shanti, shanti…
PAï
Neï, notre propriétaire à l’accueil chaleureux et sincère.
Un Paï-pillon…
Jocelyn, pendant la nuit, alors que tous le monde dormait, réalisa dans le jardin de la guesthouse, ce coeur de fleurs jaunes qui enchanta tous les locataires des bungalows a leur réveil…
Paï et sa région montagneuse sont pour nous l’un des meilleurs endroits du nord de la Thaïlande. C’est une succession de jungles, de rivières et de cascades, mais notre visa touchant à sa fin nous n’aurons pas le temps de visiter ses alentours ni de faire de belles photos de ces paysages d’ailleurs.
C’était un peu le genre d’endroit que nous cherchions pour y faire du land’art…. Dommage pour nous !
Fatigués de notre long périple sur les routes thaïlandaises, nous avons pris ces quelques jours pour nous reposer et profiter de l’ambiance accueillante de ce charmant village plutôt hippie, très créatif à l’identité bien différente de ce que nous avons vu du reste du pays.
Ici, artistes et artisans laissent place à leur créativité pour le plus grand plaisir de tous.
Tous les soirs, de nombreux stands s’installent dans les rues de Paï, lui donnant un air de fête, c’est un peu la Khaoson Road des montagnes.
De nombreux touristes et vieux routards venant des quatres coins du monde se retrouvent dans ces rues animées.
Des stands multicolores (on vous a mis les plus « kitschs » ) exposent leurs nourritures et marchandises au milieu de restaurants et autres bars festifs.
C’est un bout de Thaïlande à la mode internationale, certainement un peu comme le sud et ses îles, la « fraîcheur » en plus, ce qui n’est pas désagréable car les températures dans le pays sont globalement très très chaudes !
Il est rarement possible de se balader entre 13h et 17h … Sans frôler l’insolation ou la déshydratation !
Un p’tit bisou d’Ernest pour Gwen !
Pour suivre nos trépidentes aventures à Phayao ,

2 Commentaires

  1. Mamounette

    Toujours de jolies photos. Ça donne envie malgré le voyage en bus à travers la montagne, sûrement pire que dans l’Aude…?
    Bonne continuation et vivement le prochain épisode. Bisous

    Réponse
  2. Le Lay Mo

    AAAAAAAA ! Mais tu as drôlement grandi NanLise !!! Énormes bzzzzzzzzz

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *